Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

La gestion du temps régule et mène le monde

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Das ist ein bezahlter Beitrag mit kommerziellem Charakter. Text und Bild wurden von der Firma Muster AG aus Musterwil zur Verfügung gestellt oder im Auftrag der Muster AG erstellt.

L

es hommes mesurent le temps depuis des millénaires. Une année est composée de douze mois, de 52 semaines et de 365 jours. Une journée compte 24 heures, une heure dure 60 minutes et une minute 60 secondes – tout ceci nous a été inculqué dès l’enfance. Mais ces repères temporels ne font pas que réguler notre monde, ils le mènent aussi; si le tic-tac de l’horloge peut être qualifié, paradoxalement, d’unique constante dans notre société en mutation rapide, le temps n’en reste pas moins une notion subjective. Une heure passée en bonne compagnie peut ainsi s’écouler en l’espace d’une minute, mais la même durée nous paraît une éternité lorsqu’on est mal accompagné.

D’après le Duden, le substantif le plus utilisé à l’écrit en langue allemande est «année». A la seconde place, on trouve «heure». «Temps» arrive en sixième position et «jour» en septième. En consacrant ce supplément «Grand Fribourg» au thème du temps, les FN s’inscrivent dans cette tendance. A Granges-Paccot, nous avons visité le restaurant sans doute le plus rapide de la région. A Marly, Marcel Aebischer nous a expliqué pourquoi il offrait volontiers son temps à des inconnus. En compagnie de pensionnaires du home des Martinets à Villars-sur-Glâne, nous avons parlé de l’ancien temps et avec Edouard Gander, de Givisiez, d’une maladie qui l’a conduit à apprécier le temps d’une tout autre manière. Enfin, nous avons rencontré l’horloger Robert Grauwiller, qui nous a montré comment on réparait le temps, ainsi que la psychologue Rita Raemy, qui sait comment gérer la pression du temps.

C’est également le temps qui définit le rythme d’un journal. A la rédaction, nous savons pertinemment que ce qui a été écrit la veille est actuel aujourd’hui, et sera de l’histoire ancienne demain. Mais même si ces pages devaient se froisser après leur lecture, avant de rejoindre (dans le meilleur des cas) la pile de vieux papier, nous voulons croire qu’il vous en restera le souvenir de quelques histoires. Comme une petite révolution contre le diktat du temps.

Mehr zum Thema