Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Le Grand-Fribourg a de nombreux visages

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Das ist ein bezahlter Beitrag mit kommerziellem Charakter. Text und Bild wurden von der Firma Muster AG aus Musterwil zur Verfügung gestellt oder im Auftrag der Muster AG erstellt.

Regula Saner

Une fois par année, le journal que vous tenez en mains publie son supplément Grand-Fribourg. Lors de sa conception, qui semble remonter à une éternité, les FN avaient décidé que ledit Grand-Fribourg serait constitué des communes de Fribourg, Givisiez, Granges-Paccot, Marly et Villars-sur-Glâne. Soit les localités jouxtant le chef-lieu cantonal qui ne se situent pas en Singine, mais qui disposent d’un lectorat germanophone potentiel. Aujourd’hui, ce périmètre défini par la rédaction paraît quelque peu incomplet. Y manquent quatre des neuf communes impliquées dans le projet de fusion du Grand-Fribourg. Mais concernant celui-ci, rien n’est encore gravé dans le marbre. En raison de la crise du coronavirus, le vote consultatif qui aurait dû se dérouler le 17 mai a été annulé. Il est prévu maintenant pour septembre 2021. Les FN ont été, eux aussi, cueillis à froid par la pandémie – plusieurs articles qui auraient dû paraître en prévision du scrutin finalement avorté n’ont pas pu être publiés comme prévu. Certains de ces textes ont trouvé refuge dans ce supplément. Les questions centrales qu’ils posent restent d’actualité: qu’est-ce qui caractérise les communes du Grand-Fribourg? Quelle identité serait en jeu en cas de fusion? Qu’y aurait-il à gagner, mais aussi à perdre? Des habitantes et habitants des cinq communes traditionnellement mises en exergue dans le supplément Grand-Fribourg y répondent.

Kommentar (0)

Schreiben Sie einen Kommentar. Stornieren.

Ihre E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht. Die Pflichtfelder sind mit * markiert.

Mehr zum Thema